Sylvain Sansouci

L’on sait peu de choses sur le passé de Sylvain Sansouci, sinon que son père, Sylvain Philémon Sansouci, est mort le jour de sa naissance. Élevé par sa mère, le jeune Sylvain a rapidement eu des problèmes de comportement. Au fil des années, il a utilisé plusieurs noms différents, dont Michel Sansouci et Alexandre Guertin, pour frauder le système et brouiller les pistes à son sujet. Son attirance pour le monde criminel l’a amené à travailler pour UltraCorp, où il est devenu « agent de projets spéciaux ».

Malgré son tempérament inégal et parfois colérique, Sylvain est tombé amoureux de Sandrine Mouchard. Déchiré entre son amour pour sa blonde et les demandes parfois difficiles de son travail, Sansouci vit sur la corde raide. La patronne d’UltraCorp, Angèle Pratt, le déteste particulièrement et cherche des excuses pour s’en débarrasser.

Sansouci a été chargé par Pratt d’acquérir l’immeuble du 1968, rue St-Stéphane, qui appartient à Sandrine (et où se situe le 5A). Mais ses multiples tentatives ont échoué, ce qui ne fait qu’empirer sa relation avec Pratt. Cette dernière lui a d’ailleurs fait comprendre qu’elle le fera liquider s’il ne réussit pas sa mission.